VOYAGE AU BOUT DE LA NUIT – LOUIS-FERDINAND CÉLINE – 5 –

Certains appelleraient cela de la lâcheté … lui ne voit pas les choses comme cela.



IL NE FAUT JAMAIS SE - letc1
                                                                 

Lecture plus lente

IL NE FAUT JAMAIS SE - let1

Extrait du roman « Voyage au bout de la nuit  »
de Louis-Ferdinand Céline

Parcours de lecture

IL NE FAUT JAMAIS SE - s

En clair sur babelio

*

IL NE FAUT JAMAIS SE - txt0

 Un extrait plus long
qui contient cette citation

IL NE FAUT JAMAIS SE - txt1

____________________________

Les TAGS
donnent des mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir, cliquer


Merci de  signaler une erreur


Toute possibilité de lâcheté devient une magnifique espérance à qui s’y connaît. C’est mon avis. Il ne faut jamais se montrer difficile sur le moyen de se sauver de l’étripade, ni perdre son temps non plus à rechercher les raisons d’une persécution dont on est l’objet. Y échapper suffit au sage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s