beloumbeloum* – contes de l’équateur – JAN DOETS -3

beloum beloum - contes de l'équateur - couvertureJan Doets de son territoire où il abrite les cosaques des frontières, évoque les terres qu’il connait bien pour y avoir vécu, et leurs habitants dont il a reçu une part de la mémoire en partage.
L’oeuvre est disponible aux éditions QazaQ  ici

*beloumbeloum délicieux pluriel (peut-on être moins numérique ?) de beloum




JE SUIS L OISEAU QUI N A - letcr2

 

Lecture moins lente

JE SUIS L OISEAU QUI N A - letc1

                         —                            

Extrait du recueil
«beloumbeloum – contes de l’équateur »
de Jan Doets

Une des strophes du poème  “Bird with one wing” de Goh Poh Seng, 1982,
La traduction est de Anna Jouy,
citée par Jan Doets dans le chapitre « Une soirée vietnamienne »

Itinéraire de lecture

JE SUIS L OISEAU QUI N A - s

En clair  sur babelio

*

JE SUIS L OISEAU QUI N A - txt0

Un extrait plus long

JE SUIS L OISEAU QUI N A - txt1


Merci de signaler une erreur 


je suis l’oiseau qui n’a qu’une seule aile
ignorant comment rentrer de la nuit
façonnée de malveillance
portant les paranoïas des temps
où les tribus et les nations
se disputent leurs caveaux
pleins de squelettes
 
Une des strophes de “Bird with one wing” de Goh Poh Seng, 1982,
Traduction  Anna Jouy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s