CAMPEMENTS – ANDRÉ DHÔTEL – 23

« Les peupliers, ébranchés presque jusqu’au sommet,
entouraient un rectangle de pré. …

LA AU TEMPS DES - letc1

… après avoir tendu des guirlandes d’arbre en arbre.
Mais cela ne servait qu’aux nomades qui s’y arrêtaient parce que c’était un endroit ouvert tout près de la route. »


(Pour une lecture plus ralentie )

LA AU TEMPS DES - let1

Extrait du roman « Campement »
de André Dhotel

 —

Parcours de lecture

LA AU TEMPS DES - s

En clair  sur babelio

*

LA AU TEMPS DES - txt0

Un extrait plus long

LA AU TEMPS DES - txt1


Merci de  signaler une erreur 

Les peupliers, ébranchés presque jusqu’au sommet, entouraient un rectangle de pré.
Là, au temps des sauterelles, on aurait pu se réunir pour faire des fêtes, pour danser par exemple, après avoir tendu des guirlandes d’arbre en arbre.
Mais cela ne servait qu’aux nomades qui s’y arrêtaient parce que c’était un endroit ouvert tout près de la route.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s