De la fabrication d’une image merveilleuse et … troublante

NOUS N’ AVONS PLUS RIEN À DÉCOUVRIR-let1

 

 

 

 

Aujourd’hui, sur @franceculture, il a dit :

NOUS N’ AVONS PLUS RIEN À DÉCOUVRIR-let


Dans sa chronique quotidienne


On ne lui en voudra pas d’avoir qualifié de photo ce qui est attendu avec impatience par
les médias et ceux qui voient la science comme ce qui nous reste de possibilité d’émerveillement.

En effet …
cette image attendue sera en fait une véritable création, comme résultat de l’interprétation de signaux captés par différents appareillages scientifiques, mis en correspondance avec des couleurs, selon des principes qui n’auront eux rien de scientifiques, puisqu’ils seront le résultat du choix de quelques experts graphistes (commandités pour produire du beau, du merveilleux visuel) … suivi de celui de ceux qui, choisiront dans la centaine d’images « nominées », celle qui sera élue « première image d’un trou noir »


Scoop du jour : Toutes les images vues jusqu’à ce jour étaient des faux.
Ce qui nécessite de préciser dans les titres aujourd’hui, comme le fait LCI par exemple :

EN DIRECT – La 1re vraie image d’un trou noir dévoilée aujourd’hui

Leçon retenue, à l’avenir nous serons plus vigilants.

Notamment en lisant des titres d’articles scientifiques où l’on nomme encore cette production …

Première photo d’un trou noir

« Pour la première fois, les astronomes vont découvrir une photographie de cet objet céleste… »


 

Pour aller plus loin : https://www.france24.com/fr/20161218-pourquoi-photos-multicolores-telescope-hubble-nont-rien-a-voir-realite