NO ET MOI – DELPHINE DE VIGAN – (Citations choisies par des élèves ) – 16 – (Mathilde M.)

 Lettres au collège de Buis les Baronnies

 « je remercie encore …

JE ME DIRIGE VERS LA PORTE IL M APPELLE DE NOUVEAU MADEMOISELLE BERTIGNAC OUI NE RENONCEZ PAS -let

Extrait du roman « No et moi« 

de Delphine de Vigan

collecté et proposée par Mathilde M.

Son commentaire :

JE ME DIRIGE VERS LA PORTE IL M APPELLE DE NOUVEAU MADEMOISELLE BERTIGNAC OUI NE RENONCEZ PAS -com2

Parcours de lecture

JE ME DIRIGE VERS LA PORTE IL M APPELLE DE NOUVEAU MADEMOISELLE BERTIGNAC OUI NE RENONCEZ PAS -s

En clair l’extrait
*

JE ME DIRIGE VERS LA PORTE IL M APPELLE DE NOUVEAU MADEMOISELLE BERTIGNAC OUI NE RENONCEZ PAS -txt

Un passage plus complet qui le contient

JE ME DIRIGE VERS LA PORTE IL M APPELLE DE NOUVEAU MADEMOISELLE BERTIGNAC OUI NE RENONCEZ PAS -txt2


On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir une image, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance


Nous sortons de la salle, les élèves le saluent avec chaleur, au revoir Monsieur Marin, bonne continuation, bonnes vacances, reposez-vous bien. Au moment où je passe la porte, il m’interpelle.
— Mademoiselle Bertignac ?
— Oui ?
— Je voudrais vous donner quelque chose.
Je m’approche de son bureau. Il me tend un vieux livre, recouvert de papier kraft. Je le prends, l’ouvre à la première page, je n’ai pas le temps de lire le titre, seulement son nom, écrit à l’encre bleue : Pierre Marin 1954.
— C’est un livre qui a été très important pour moi, quand j’étais jeune homme.
Le papier est jaune, le livre semble avoir traversé quatre ou cinq siècles. Je le remercie, je suis seule dans la classe avec lui, très intimidée, je ne sais pas du tout ce qu’il faut dire, dans ces cas-là, je suis sûre que c’est un très beau cadeau, je remercie encore. Je me dirige vers la porte, il m’appelle de nouveau.
— Mademoiselle Bertignac ?
— Oui ?
— Ne renoncez pas.