Maintenant – comité invisible

maintenant-11

 

 

EN APPELER À LA JUSTICE FACE-le

Maintenant - livre


Ceux qui font les lois ne les respectent à l’évidence pas. Ceux qui entendent nous inculquer la « morale du travail » font des emplois fictifs. Les Stups – c’est désormais de notoriété publique – sont le plus gros dealer de shit de France. Et dès que, par extraordinaire, un magistrat est mis sur écoute, on ne tarde pas à découvrir quelles inqualifiables tractations se cachent derrière l’auguste prononcé d’un jugement, d’un appel ou d’un non-lieu. En appeler à la Justice face à ce monde, c’est demander à un ogre de garder vos enfants.

Par-dessus l’épaule de Blaise Pascal – Clôture – Pierrick de Chermont – 1

Par-dessus l'épaule de Blaise Pascal - imagePublié récemment aux éditions de Colevour ce recueil de poésie de Pierrick de CHERMONT peut être partiellement lu sur le site Recours au poème ici
[Reçu de mon libraire hier, je dévore depuis à pleine dents des pages où la présence de Pascal est dense et en fusion totale avec ce qui s’y dit]

[voir la chronique de Sabine Huynh dans le numéro 1148 de la (Nouvelle)  Quinzaine littéraire ]

SUR LA BRANCHE UN LORIOT - letcr1-exp

« CLÔTURE »

Parcours de lecture
SUR LA BRANCHE UN LORIOT - sr

(cliquer pour retourner)

En clair

SUR LA BRANCHE UN LORIOT - txt0r


(cliquer pour retourner)

(Proposition de lecture)


– 86 –

Sur la branche, un loriot éclaire avec brio la journée. Je 
                   l’interroge sur la justice qui ne vient pas.
La nuit, je pleure au bar sa perte. Qu’une de ses plumes
                   tombât, la lune eût ralenti sa course et ma foi
                   s’en serait relevée.

Depuis, le vide a pris place et ronge l’illumination des
                gratte-ciel. Ma clôture est ma prison. « Rejoue ton rêve ! »
Dit le loriot à la voix flûtée. « La lumière est assez forte pour 
                l’accueillir. Sois glorieux en ta misère. Ta peine vaut
                moins que mon chant. »

ACTUELLES – ALBERT CAMUS – 1



RENDONS A NOTRE - letc1

Lecture plus lente
RENDONS A NOTRE - let1

Extrait du recueil  de chroniques «ACTUELLES II »

de Albert Camus

 —

Parcours de lecture
RENDONS A NOTRE - s

En clair sur babelio
*

RENDONS A NOTRE - txt0

Un extrait plus long
RENDONS A NOTRE - txt1

_________

Les TAGS
donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir cliquer


Merci de signaler une erreur


Rendons à notre société cette justice qu’elle supporte très bien les persécuteurs.
Elle s’est habituée à l’idée qu’ils avaient leur utilité.

RÉCITS DE BELZÉBUTH A SON PETIT FILS – G.I. GURDJIEFF – 01

RENDONS LEUR CETTE JUSTICE PENDANT CES DERNIERS SIECLES ILS SE SONT ARTISTIQUEMENT MECANISES A NE PLUS RIEN VOIR

Extrait de « Récits de Belzébuth à son petit-fils »

de George Ivanovitch Gurdjieff

Solution

RENDONS LEUR CETTE JUSTICE PENDANT CES DERNIERS SIECLES ILS SE SONT ARTISTIQUEMENT MECANISES A NE PLUS RIEN VOIR-s

En clair

*


On peut s’aider des TAGS
ils donnent certains mots de la grille.

___________________________________

Pour agrandir la grille de jeu, cliquer dessus


N’hésitez pas à signaler une éventuelle erreur – merci d’avance