DES PROS (de la grande) MESSE

Emmanuel Macron dans sa lettre de campagne

(début)

« Parce que nous continuerons d’investir pour être le premier grand pays à sortir du pétrole … .

Davantage … plus … mieux … voix d’excellence* »

NOTRE PREMIER DE LA CLASSE-letim


Celui qui se sera aperçu qu’il est impossible de dire le contraire de chacune des phrases, de ce programme gorgées de « plus », de « mieux » et de « davantage » , comprendra qu’il n’est que la description à tous les niveaux de ce qui est souhaitable dans LE MEILLEUR DES MONDES.

Nous ne pouvons tendre que vers le meilleur des mondes possibles, loin des rêves de grandeurs, qui au mieux sont abandonnés une fois le chèque en blanc de l’élection signée, au pire lorsqu’ils sont poursuivis sont le plus souvent générateurs de conflits et de détresse pour la plus grande part des populations au profit de quelques uns (voir les secteurs où la France est cessée investir si La République Emmanuel Macron* la dirige.)

___

  • friande de médailles d’or, au point de fustiger les athlètes à leur retour des efforts donnés, leur reprochant leur manque de rentabilité. Et assurant que ne seraient plus soutenus que les sports « utiles » en terme de récompense. …. TOUT EST DIT

L’esprit des lois – Montesquieu

Dans un temps où les travaux d’écritures, autres que la copie, n’était pas soumis à la dure loi de la rentabilité économique, et donc à un rythme de production soutenu, il était possible de publier en quelques lignes ce qui aurait pu (et du) en notre époque faire le sujet d’une thèse et d’un ouvrage entier.
Pour s’en persuader, il suffit de se plonger dans un paragraphe de l’œuvre de (Charles Louis de Secondat, baron de La Brède et de) Montesquieu

01-ON EST SUJET - img

« Quand un peuple n’a pas l’usage de la monnaie, on ne connaît guère chez lui que les injustices qui viennent de la violence ; et les gens faibles, en s’unissant, se défendent contre la violence. Il n’y a guère là que des arrangements politiques. Mais chez un peuple où la monnaie est établie, 

01-ON EST SUJET - let

forcé d’avoir de bonnes lois civiles ; elles naissent avec les nouveaux moyens et les diverses manières d’être méchant*.

Dans les pays où il n’y a point de monnaie, le ravisseur n’enlève que des choses, et les choses ne se ressemblent jamais. Dans les pays où il y a de la monnaie, le ravisseur enlève des signes, et les signes se ressemblent toujours. Dans les premiers pays rien ne peut être caché, parce que le ravisseur porte toujours avec lui des preuves de sa conviction : cela n’est pas de même dans les autres.

__

  • Le joli mot !
    Que l’on ne voit plus de nos jours que sur les lèvres des enfants … ou des parents.