L’HONORABLE MONSIEUR JACQUES – ANDRÉ DHÔTEL – 15

[Rester digne malgré tout.

mais ceux qui vous connaissent
ne sont pas dupes.]


 IL SAVAIT SE RAIDIR NE PAS - letc1-s


                      


(a cliquer)

 IL SAVAIT SE RAIDIR NE PAS - letcr1-exp

  —     

Extrait du roman « L’Honorable Monsieur Jacques »

de André Dhotel

 —

Parcours de lecture

IL SAVAIT SE RAIDIR NE PAS - sr

  —–

 Sur babelio
*

En clair

IL SAVAIT SE RAIDIR NE PAS - txt0r

Un extrait plus long

IL SAVAIT SE RAIDIR NE PAS - txt1r


Merci de signaler une erreur 


Athanase était déjà à table. Jacques avait maintenant acquis une certaine maîtrise de l’ivresse. Il savait se raidir, ne pas risquer des phrases difficiles, calculer ses démarches de façon à les rendre décentes.
– Ca va? Demanda Athanase.
– Ca va, répondit Jacques.
Il se mit à manger de la salade. Rien d’autre.
– Tu ne manges pas, remarqua Athanase.
Bien qu’il fut à moitié aveugle et sourd, Athanase avait encore un don suffisant d’observation pour comprendre à quoi il fallait attribuer l’air faussement renfrogné et les gestes mécaniques de son neveu. Il conclut :
– Enfin tu dormiras bien cette nuit.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s