Désespoir – Marcel Camus

[le désespoir est un marais
 il immobilise l’esprit de l’homme
bien mieux qu’une prison]

 

Dans Combat du 25 novembre 1948 Albert Camus écrivait

C EST CELA QUE JE NE PUIS PARDONNER-letex-1

(Lire)


J’ai toujours pensé que si l’homme qui espérait dans la condition humaine était un fou, celui qui désespérait des événements était un lâche. La violence est à la fois inévitable et injustifiable, c’est cela que je ne puis pardonner à la société politique contemporaine : qu’elle soit une machine à désespérer les hommes.

3 commentaires sur “Désespoir – Marcel Camus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s