Vases communicants – MOSA – Martine Cros

vasecommunicants

Les « Vases Communicants » « c’est
Le premier vendredi du mois,
chacun écrit sur le blog d’un autre, à charge à chacun de préparer les mariages, les échanges, les invitations. Circulation horizontale pour produire des liens autrement… Ne pas écrire pour, mais écrire chez l’autre. »
La liste complète des participants du mois de décembre est ici

Liste des Vases Communicants de Décembre 2015

(Merci à Eclectante (Marie-Noëlle Bertrand) de tout son travail au service de cette rencontre)

 


 

 

Martine Cros a écrit à la suite des événements récents qui ont ensanglanté Paris deux vers
auxquels j’ai donné l’écho d’une image où ils sont incrustés.

 

extrait-11MES ENFANTS MES AMOURS MES HEURES DILUVIENNES IL PLEUVRA LONGTEMPS- letrc11

 

Cet échange nous a donné l’envie d’aller plus loin
d’où ce prolongement en ces vases communicants de décembre

J’accueille donc ici ce qui est devenu poème
de l’avant (ce désastre qui nous a déchiré l’être)
et de l’après (cet espoir qui résiste, qui doit résister en nous)

tandis que
Martine a recueilli mes mots
chez elle : aller aux essentiels


 

 

MOSA

 

mosaïque émotive en saillie sur ma peau
hérissée sans héros que vous-mêmes
partis parties dans la gueule kalachnikovéenne
mes enfants mes amours mes heures diluviennes
il pleuvra longtemps à la crue de cette chienne
soirée les bêtes se prenaient pour dieu et vous-mêmes
mes brebis comme biches sans vague tapies
dans la fosse profonde arachnéenne

dans les landes splendides ou dans les grands typhons
sous les tirs déchiquetants comment ne pas être
au monde je suis dans tes bras comme une inespérée
verbalisant l’émoi dans tous ces toi qui pleurent
forgeant l’épanouissement dans le pourri du temps
exigeant oui c’est cela que les tempêtes détonantes
si elles me tuent te frayent un chemin de rondins
de bois mort de villes arrachées de cris aphones
et de regards ah ces regards comme des huis clos
où le procès du chagrin tinte entre pavane de
l’hermine mortiférée et nos enfants de l’aube

 

comment le monde se reflète sur mon visage
où sillonne encore quelque danse sanguine
le long d’une tempe en laquelle est exigé
un baiser mais trop tard !
je n’avais senti ce trou rimbaldien dans mon demi sommeil
j’oubliais le charivari de ce vendredi soir
les lumières du square s’effaçaient de mes yeux
quel silence à présent comme un coton d’ivoire
puis voici que je reçois une caresse incitative
ne sais plus si je suis homme femme si je suis pleine
d’eau

à ma bouche affleure ce que tu diras d’un certain
pardon que j’ai déjà donné celui de la main
allumant le cierge de ta bouche il est poète il est ton corps
instrument de nocturnes il est cris des mômes blancs
sur le terrain vague vert des ossements s’aimant
à travers le temps sans flèches le temps sans peur
sans plus de voix pour dire mais un chant sans vide
consistant avec peine en ces êtres néants
que nous devenons

ce soir est si doux et si tout est perdu
m’accorderas-tu ta main
aurons nous cet enfant : le désir

5 commentaires sur “Vases communicants – MOSA – Martine Cros

  1. Désolé d’une mise en page défectueuse
    les espaces entre les strophes n’apparaissaient pas dans la version publiée ce matin

    J’espère que cette version (usant d’artifices) plus conforme à l’esprit du poème de Martine Cros
    subsistera telle quelle.

    Aimé par 1 personne

  2. Magnifiques et invisibles artifices, cher Aunryz. Encore merci d’avoir inspiré ces mots au travers de ces slow-readings — j’allais marquer, flow-readings, ce qui est joli… –, c’est aussi par l’échange, l’amitié, et la confiance, que l’imprononçable peut se dire peu à peu.

    J'aime

    • Flow reading est joli
      (bien plus avec reading qu’avec Cash (sourire)²)
      oui
      lecteur des vases communicants
      je n’avais aucune idée de ce que cette proposition contenait de richesses.
      Merci d’avoir modelé et déposé ce texte ici.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s